Diota & Keonys partenaires pour des usines plus efficientes

Diota et Keonys, l'un des principaux intégrateurs européens de solutions PLM et 3D, signent un partenariat afin de consolider les déploiements à grande échelle industrielle de ses solutions de réalité augmentée avec une forte intégration dans le PLM de ses clients.

Dans le cadre de l’usine numérique, il est nécessaire de moderniser l’appareil productif en tirant le meilleur parti du patrimoine numérique des industriels et notamment de leurs maquette numériques, pour le plus grand bénéfice des opérateurs de fabrication  ou de maintenance. Aussi, KEONYS s’est lancé dans l’intégration du PLM et du MES et a cherché très vite un partenaire pour amener la 3D dans l’usine. Notre choix s’est porté sur DIOTA qui possède une solution de Réalité Augmentée Industrielle et à la pointe de l’état de l’art. Sa robustesse, sa facilité de mise en œuvre et son ouverture nous permettent de développer des solutions innovantes pour nos clients, allant du PLM à la cellule de travail des opérateurs dans les métiers du montage, du contrôle ou e la maintenance d’ensembles mécaniques complexes,
déclare Bruno Puechoultres, VP Stratégie et Innovation chez KEONYS.

A travers ce partenariat, Diota entend assurer aux grands acteurs industriels un accompagnement de haute qualité dans le déploiement multiposte et multisite de ses solutions.

Nous parlons d’outils particulièrement disruptifs qui introduisent de nouveaux usages au sein des ateliers. Un tel partenariat nous permet d’assurer la continuité d’une véritable proximité aux problématiques et spécificités de nos clients, et de leur apporter le conseil, en termes d’implantation et de management du changement, ainsi que le support dont ils ont besoin pour réussir la transformation numérique amorcée
ajoute Lionnel JOUSSEMET.

Diota poursuit ainsi la constitution d’un réseau indirect qui lui permettra de consolider sa présence à l’international, et d’asseoir un leadership européen dans le domaine de la réalité augmentée pour l’industrie.

Mots-clés: realité augmentée , partenariat